Membres du groupe consultatif du projet sur l’emprise des entreprises

Les organismes suivants font partie du groupe consultatif du projet sur l’emprise des entreprises:

  • Above Ground: Above Ground est une ONG canadienne qui encourage les entreprises  à respecter les droits humains. Above Ground promeut l’accès aux tribunaux du Canada pour les personnes affectées par les entreprises canadiennes à l’étranger, mais encourage aussi le gouvernement canadien à s’acquitter de son obligation légale de protéger contre les violations des droits humains perpétrées par le secteur privé.
 
  • Citizen News Service (CNS): CNS est spécialisé dans les rapports détaillés et fondés sur les droits humains concernant les premières lignes de combat pour la justice dans les domaines de la santé, de l’égalité des sexes et du développement, et est aussi spécialisé dans la syndication de contenu pour la presse écrite et électronique. Les voix des correspondants de CNS qui ont des connaissances -basées sur le vécu et l’expérience- des enjeux les affectant au quotidien, sont au centre des motivations de CNS. CNS travaille étroitement avec National Alliance of People's Movements (NAPM: napm-india.org), Asha Parivar (ashaparivar.org) et le Parti socialiste (Inde) - le parti vert de l’Inde.
 
  • Habi Center for Environmental Rights: Habi Center for Environmental Rights est une organisation non-gouvernementale créée en 2001. Son intérêt réside principalement dans la sensibilisation des citoyens et des ONG aux droits environnementaux et aux mécanismes juridiques disponibles pour en assurer leur défense. Le Habi Center aide aussi les personnes à défendre leurs droits environnementaux. À cet égard, le centre confirme l’importance d’élaborer des législations environnementales locales et de les améliorer pour rendre le rôle de la société civile plus efficace et tirer davantage de bénéfices des conventions internationales.  
 
  • PODER: The Project on Organizing, Development, Education, and Research (PODER)® est une organisation à but non lucratif dont la mission est d’améliorer la transparence et la responsabilité des entreprises en Amérique Latine d’un point de vue des droits humains et de renforcer les parties prenantes des entreprises de la société civile pour en faire des garants à long terme de la responsabilité. Le problème principal que PODER cherche à traiter est celui de l’emprise de l’État, selon lequel une élite économique et politique contrôle les prises de décisions publiques et limite dans les faits la mise en oeuvre du capitalisme et de la démocratie durables pour le reste de la société. Par conséquent, PODER estime que l’État de droit et les mécanismes démocratiques naissants ne parviennent pas à ce que les élites répondent de leurs actes. Ainsi, il appartient aux citoyens, à leurs communautés et aux porte-paroles de la société civile d’exercer une pression sur le gouvernement et les parties prenantes des entreprises afin de corriger le déséquilibre du pouvoir. PODER y parvient grâce à quatre stratégies principales:  recherche stratégique des entreprises, renforcement des capacités et accompagnement, promotion et technologies de transparence. Pour plus d’information, veuillez visiter: projectpoder.org , rindecuentas.org , quienesquien.wiki.
 
  • Sierra Leone Network on the Right to Food (SiLNoRF): SiLNoRF est un réseau d’organisations communautaires, d’organisations de la société civile et d'ONG locales qui opère en Sierra Leone. Le Réseau est enregistré comme association caritative à responsabilité limitée auprès du registraire général des entreprises au Sierra Leone. Le Réseau est un membre du Réseau africain pour le droit à l’alimentation (RAPDA) qui a son siège à Cotonou, au Bénin. SiLNoRF s’efforce de développer la sensibilisation au droit à l’alimentation au Sierra Leone afin de le rendre effectif.