Economic policy

Onglets principaux

La capacité des gouvernements à fournir des services publics de base et à garantir le respect des droits économiques, sociaux et culturels est de plus en plus entravée par l'endettement, ce qui les rend pratiquement incapables de réagir aux crises majeures. Les pays puissants qui contrôlent les institutions financières internationales, comme le FMI, peuvent permettre à ces économies de réagir de manière significative ; il leur faut simplement en avoir la volonté.

Pendant des siècles, et en raison des inégalités héritées de la colonisation, les gouvernements du Sud ont été endettés envers des acteurs puissants. En 1825, la France a forcé Haïti, nouvellement indépendant, à payer entre 20 et 30 milliards de dollars US actuels en compensation aux propriétaires d'esclaves français qu'il avait renversés moins de deux décennies auparavant. Il a fallu 122 ans au pays pour honorer cette dette écrasante, laissant ce qui était la colonie la plus lucrative de la planète incapable de développer des infrastructures de base en matière de santé et d'éducation. Haïti n'a jamais réussi à sortir de cette spirale d'endettement : en 2019, elle a dépensé plus de trois fois plus pour rembourser ses dettes que pour les services sociaux.

Une révision du système économique se fait attendre depuis longtemps: les signes étaient tous là en 2020 mais un an après le début de la pandémie, les riches se sont enrichis et les gouvernements continuent de sacrifier des vies pour l'illusion de la croissance économique.

Le...

Le 27 avril 2021, Le Réseau-DESC a co-organisé une discussion en ligne sur les droits fonciers. Plus de 50 membres d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine, du Moyen-Orient, d'Europe et d'Amérique du Nord se sont réunis virtuellement pour apprendre des expériences de chacun et renforcer les analyses...

Depuis ses origines, l'économie féministe a mis en évidence le besoin d'avancer dans une conception plus large de l'économie et du système économique, qui, en plus de la sphère productive, prenne en compte la sphère reproductive. En particulier, ce courant souligne l'importance du travail des soins non rémunéré pour le développement des personnes, mais va plus loin en expliquant en quoi l’administration de soins est en réalité un besoin social, car elle permet la reproduction de la classe ouvrière, qui à son tour sera responsable de la création de valeurs économiques dans le domaine de la reproduction (c'est-à-dire de la reproduction du système économique).

Les injustices subies par les communautés pauvres et les communautés de couleur à travers le monde ne seront pas corrigées par de simples changements superficiels de politiques, mais nécessiteront une restructuration radicale des systèmes qui ont été construits au fil des siècles....