Travail Collectif

La crise de la COVID-19 a montré l’urgence de mettre en place un pacte social sur les soins pour mettre fin aux inégalités structurelles et à la féminisation croissante de la pauvreté en Amérique latine, qui, selon la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), toucherait 118 millions de femmes en 2021, soit 23 millions de plus qu'en 2019.

Cette crise sanitaire, économique et sociale sans précédent aurait pu être l'occasion de reconnaître enfin le soin comme la pierre angulaire de nos sociétés. Depuis le début de la pandémie, le travail invisible de millions de femmes a largement pallié les carences de systèmes publics fragiles et déficients en raison de la privatisation et de la marchandisation croissantes du secteur public. Ainsi, nous applaudissons chaque jour les millions de professionnels de la santé, dont 73% sont des travailleur/euse-s qui ont été exposé-e-s au virus sans équipement de protection adéquat et dans des systèmes de santé sans ressources après des décennies de manque d'investissements publics. Nous sommes reconnaissants à ceux et celles qui ont mis leur santé et celle de leur famille en danger pour continuer à s'occuper des membres de nos familles à charge; en raison de la fermeture des écoles, beaucoup ont dû faire des gardes doubles et triples en plus de s'occuper de leurs enfants, et beaucoup se sont également occupé-e-s de leurs petits-enfants et neveux/nièces. 

Face à la pandémie, les femmes dans toute leur diversité - dans les syndicats et les usines, dans les fermes et les communautés autochtones, dans les centres urbains pauvres, au sein d'organisations structurées ou de mouvements informels - ont continué à se mobiliser et à se placer en première ligne de la lutte contre la COVID-19, et de la lutte contre l'aggravation des crises politiques et socio-économiques inhérentes à un système patriarcal, colonial, raciste et impérialiste.

Les 28, 29 et 30 septembre 2021, les membres du groupe de travail sur les femmes et les DESC se sont réunis lors d'une réunion stratégique sur les femmes et le travail qui visait à identifier les priorités clés pour les années à venir. Pour l'occasion, un comité d'organisation a été mis en place...

Le 14 septembre 2021, le Réseau-DESC a organisé une table ronde intitulée "Se battre contre l'emprise des entreprises pour faire avancer la justice climatique: une perspective féministe". Cet événement a eu lieu dans le cadre du Forum mondial des femmes des pays du Sud 2021: Co-créer des espaces pour les visions féministes des pays du Sud en matière de justice environnementale, organisé par International Women's Rights Action Watch Asia Pacific (IWRAW-AP). Cette session était une invitation à explorer comment les femmes dans leurs diverses identités peuvent collectivement faire face et surmonter l'emprise des entreprises pour faire de la justice climatique et d'un environnement sain, sûr et propre une réalité pour les femmes et les filles qui sont déjà confrontées aux coûts les plus élevés de la crise climatique.

Le 27 avril 2021, Le Réseau-DESC a co-organisé une discussion en ligne sur les droits fonciers. Plus de 50 membres d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine, du Moyen-Orient, d'Europe et d'Amérique du Nord se sont réunis virtuellement pour apprendre des expériences de chacun et renforcer les analyses...

La pandémie COVID-19 a exacerbé la crise mondiale des soins et sans une politique adéquate et des réponses structurelles plus profondes, les conséquences de la pandémie pourraient renforcer davantage la répartition inégale du travail de soins non rémunéré et la féminisation de la pauvreté,...

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, dans un contexte d’inégalités intensifiées par la pandémie de la COVID-19 et des réponses du gouvernement souvent marquées par l’emprise des intérêts des entreprises et des élites politiques, les femmes du monde entier réclament...

À la suite de discussions au sein des membres du Réseau-DESC sur la justice climatique et environnementale et les droits de l'homme en relation avec la crise de la COVID-19, plusieurs membres ont co-écrit de courts articles dans ce contexte, notamment l'article suivant qui a...

Affaire de l'Équateur concernant le travail de soins non rémunéré

Le dépôt des affaires contribue à une initiative collective visant à élaborer un pacte social mondial féministe sur les soin

Le mois dernier, dans le...

À l'occasion de la Journée internationale de la femme de 2020, des Philippines, de l'Inde, des Fidji, du Népal, du Royaume-Uni, du Mexique, de l'Argentine et de l'Équateur au Paraguay, plus d'un million de femmes diverses, de 60 pays, ont organisé une...

 

Le jour d’après : contrer les injustices systémiques, faire progresser les droits humains

  • Appel à l’action au niveau mondial du Réseau-DESC - déjà approuvé par 135 membres et 40 alliés de plus de 60 pays - fait avancer les demandes collectives pour une reprise juste et
  • ...