Information

Onglets principaux

Une approche de la criminalisation de l'exposition au VIH fondée sur les droits humains

La requérante, E.L., mère de quatre enfants âgée de 26 ans et vivant avec le VIH, a été accusée et condamnée en première instance au titre de la Section 192 du Code pénal malawien pour s’être livrée illicitement (par négligence) à un acte susceptible de propager une maladie mettant la vie en danger. L’accusation a fait valoir que la requérante avait « illicitement, négligemment et sciemment » allaité le bébé de la plaignante, qui avait été laissé à sa charge. Au moment de l’incident, E.L. était sous traitement antirétroviral (ARV).

La collecte des données concernant les enfants vivant avec le VIH doit respecter le droit au respect de la vie privée

Le 23 février 2015, le président Kenyatta a émis une directive nationale, dont une copie a été transmise à plusieurs entités gouvernementales nationales, ordonnant à tous les commissaires de comté de recueillir des données et d’élaborer un rapport sur tous les enfants scolarisés vivant avec le VIH et le sida, ainsi que sur les tuteurs et les femmes enceintes et allaitantes vivant avec le VIH et le sida.                         

Bienvenue à notre discussion mensuelle du mois de décembre! Je suis Alejandra Umpiérrez et je travaille pour le “Center for Archives and Access to Public Information (CAinfo)”, une organisation de la société civile défendant le droit à l’information,...

Pays : 
Canada
Groupe(s) de travail : 
Litige stratégique
PF-PIDESC
Pays : 
Royaume Uni
Groupe(s) de travail : 
Responsabilité des entreprises
PF-PIDESC